En savoir plus sur les « Tobi » et les « Nikka Pokka » (part 2)

Contrairement au style « Tobi » la gamme « Nikka Pokka » est taillée avec une technique moins poussée, en effet le pantalon est composé avec moins de renforcement
(Par exemple : Dans les Tobi de la matière en plus est rajouté  au niveau du tibia pour protéger l’os le plus sensible au froid) c’est en quoi c’est un équipement qui est utilisé pour des situations moins rudes.

Le Nikka Pokka est  porté principalement pour les taches pouvant être salissante. La peinture, les randonnées, la photographie, ou toute autre activité en extérieur nécessite des vêtements appropriés qu’on peut plus facilement changer.

Le nom de Nikka Pokka, vient du terme « knickerbockers » qui était les pantalons utilisé dans la pratique du golf, en occident dans le début du XXe siècle. Celui-ci a été imaginé et adapté par les japonais dans un style avec une forme beaucoup plus droite et relâché au niveau des jambes. Ressemblant plus à un pantacourt à première vue il est toutefois plus large mais aussi la fermeture éclair servant à maintenir le pantalon au tibia a été délaissée pour des sangles adaptables. Peu cher, pour les modèles dits simples, Nikka-Zubon revisite le  Nikka Pokka  en essayant de lui donner un style plus élégant et raffiné. Avec des traits ou encore assorti à sa tenue de travail, style tailleur, aujourd’hui les opportunités ne manque plus pour en porter !

Une conclusion qui appelle d’autres articles prochainement, voici la partie deux sur l’histoire des Nikka Pokka ! On espère que, comme nous durant sa rédaction, vous ayez appris quelques ficelles. N’hésitez pas à nous faire part de vos retours !

A bientôt sur Nikka-zubon.com